Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
GERAUD DANGUILHEN
Le 9 mars 2020
Ils ont eu des étoiles plein les yeux...

Ils ont eu des étoiles plein les yeux...

... les concurrents des différentes épreuves proposées le week-end dernier au Vigan, tant la météo a été particulièrement clémente à cette époque là de l'année. 5 courses étaient organisées par l'Association Pays Viganais Endurance Nature: 11kms, 23kms, 42kms, 62kms ou 100kms, de quoi satisfaire un grand nombre de personnes. Le succès fût au rendez-vous puisqu'au total on compte plus de 1000 participants, et un invité de choix par les temps qui courent : l'autorisation préfectorale...

C'est sur la 17ème édition du Trail Aux Etoiles ( dénommé ainsi car il se courrait de nuit à sa création ), et ses 62kms et 2600 m. de dénivelé, que prirent part deux de nos adhérents férus de sentiers sauvages. À peine 2 semaines après le marathon de Séville pour Lorraine ROBIN, et après le Trail du Glanum pour Géraud DANGUILHEN, c'est à 11h du matin qu'ils s'élancèrent parmi le peloton formé de près de 330 coureurs dans les rues de la sous-préfecture du Gard, au son endiablé d'un très bon groupe de percussions, l'émotion est bien là.

Géraud raconte : " À  la sortie du village ça attaque fort par une montée étroite, aux airs de départ du sentier des 4000marches, nous sommes côte à côte avec Lorraine, et il en sera ainsi jusqu'à la fin. Le peloton s'étire lentement dans les paysages escarpés Cévenols aux fortes odeurs de thym, nos pieds foulant les bogues de châtaignes tombées au sol, les jonquilles sauvages balisant notre chemin. Le vent vient rafraîchir nos organismes au passage au Col de Mouzoules à plus de 800 m. d'altitude, où nous trouvons les derniers concurrents de l'Ultra, partis eux à 4h du mat pour 100 bornes... Respect... On aperçoit la neige sur certaines hauteurs. Peu avant le premier ravito nous avons le plaisir de voir Séb BESSON, venu nous encourager pour le long périple qui nous attends. Nous arrivons à Arre au bout de 16kms, il y a du monde dans la salle, il y fait chaud, il ne faut pas trop s'attarder. Rien à signaler jusqu'au 2ème ravito à 27kms de course. Puis vient un morceau magistral et grandiose de ce parcours : c'est la descente vers le Moulin de la Fous, là où se situe la résurgence de la Vis, dans le Cirque de Navacelle, Grand Site de France. Les paysages sont à couper le souffle.

Et du souffle il en faut pour sortir de là, et il y en a un qui n'en manque pas, c'est le "Ménestrail" Philippe GENEVAUX qui nous donne du cœur à l'ouvrage en entonnant à point nommé "les copains d'abord" puis plus tard "Qui saura" accompagné de son Ukulele... une rencontre extra-ordinaire mais oh combien forte d'humilité et Humaine... Merci à lui.

Quarante deux kilomètres, arrivés au 3ème ravito, là on prends plus de temps pour s'alimenter et s'hydrater, car il reste encore un bon bout de chemin. Les organismes commencent à accuser le coup, ce qui nous vaudra deux erreurs d'aiguillage, heureusement sans conséquence. Le vent souffle désagréablement sur le Causse et c'est pas évident de relancer sur une partie qui est pourtant "roulante". Puis vient là aussi un grand morceau : la descente sur BEZ, dans des pierriers très fuyants et surtout quasi droit dans le pentu... Impressionnant ! Et voici le dernier ravito, 52ème kilomètre, où l'on retrouve Séb grâce à qui j'ai pû mettre la photo d'arrivée - merci à lui. La dernière dizaine de kilomètres se passe plutôt bien, mais malgré nos prévisions optimistes et notre envie de ne pas rallumer la frontale, nous décidons par mesure de sécurité d'en allumer quand même une histoire de ne pas se gameler si proche de l'arrivée, et même si la pleine lune éclaire cette nuit cévenole.

Après 8h20' d'efforts nous rentrons ensembles dans la salle où est jugée l'arrivée, Lorraine se classant 8ème féminine au scratch et 2ème de sa catégorie, et nous rentrons dans les 100 premiers arrivants. Une bière et un bon repas chaud nous attends. Je remercie les nombreux bénévoles présents du début à la fin, parfois dans des endroits où ce n'était vraiment pas agréable de rester statique, ainsi que les organisateurs qui ont su nous faire passer une journée bien aérée."

storage?id=936277&type=picture&secret=O1qg8iKA1NInVLaooPsRpF07RDYvwQP6CqIP4rFw&timestamp=1583857023

Le classement ici.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Pas de reprise pour ALSG Athlétisme

Pas de reprise pour ALSG Athlétisme

A partir de lundi 11 mai 2020, la pratique d'une activité sportive de plein air est autorisée...

PATRICK HIGONNET
10 mai 2020
Covid 19 : l'impact sur nos activités

Covid 19 : l'impact sur nos activités

COMMUNIQUE DU PRESIDENT D'ALSG ATHLETISMEDans un souci de santé publique et suite aux...

PATRICK HIGONNET
13 mars 2020
Ils sont de retour

Ils sont de retour

Depuis quelques mois, douze sociétaires du club d'athlétisme de Saint-Gilles préparaient leur...

PATRICK HIGONNET
27 février 2020
De Nîmes à Carcassonne

De Nîmes à Carcassonne

Dimanche 16 février 2020, deux grands événements sportifs se sont produits en région...

PATRICK HIGONNET
16 février 2020
Didier ne manque pas d'air

Didier ne manque pas d'air

Dimanche 9 février 2020, ils étaient 585 arrivants aux 10 km du Bel-Air Salonais, une épreuve de...

PATRICK HIGONNET
12 février 2020
Enorme succès pour notre loto 2020

Enorme succès pour notre loto 2020

Ce dimanche 9 février 2020, c'est dans une salle Robert Marchand archicomble que s'est déroulé...

PATRICK HIGONNET
10 février 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus